Zoom Produit

Comment soigner un ongle arraché ou écrasé ?

Des lésions telles qu’un ongle arraché peuvent nécessiter une intervention en urgence. C’est pourquoi il est important de connaître les bons gestes et les réflexes à avoir lorsque l’on souffre d’un ongle retourné ou écrasé.

Ongle arraché : la procédure d’urgence

En se coinçant le pied sous une porte, en marchant pieds nus ou avec des chaussures inadaptées, un ongle arraché est vite arrivé. Dans ce cas, il est important d’avoir les bons réflexes pour ne pas perdre de temps et soigner rapidement la plaie. La première chose à faire est de passer le doigt de pied sous l’eau froide. Puis, si l’ongle est partiellement arraché ou qu’il pend, il ne faut pas l’arracher complètement. Si l’ongle a été totalement arraché, il ne faut surtout pas le jeter, mais le conserver dans une compresse propre. Et il faut vous rendre rapidement aux urgences où vous recevrez des soins spécifiques, voire une intervention chirurgicale. Ce sera également le cas pour un ongle retourné, ou écrasé.

Bien soigner un ongle retourné, écrasé ou arraché

Après que vous ayez retiré votre ongle arraché, si vous laissez votre phalange à découvert, il y a un risque d’inflammation de l’os sous-jacent et la cicatrisation sera particulièrement longue. L’ongle risque de repousser de façon rudimentaire et sera inesthétique et douloureux. En revanche, si l’ongle est préservé, il sera remplacé. Si votre ongle retourné, écrasé ou arraché ne l’est que partiellement, il est possible de faire des points de suture au niveau de l’ongle. Si vous avez conservé l’ongle arraché, il est possible de le remettre en place. Il faut pour cela ôter les parties abimées, les tissus suturés si nécessaire, et retailler l’ongle aux nouvelles dimensions. Il sera maintenu en place à l’aide de deux fils pendant une dizaine de jours.